|

5 novembre 2012

Article en PDF : Enregistrer au format PDF

Après l’assassinat par les terroristes du cinéaste Bassam Mohieddine al-Hussein, le monde du cinéma syrien perd un grand acteur : le Palestinien Mohammed Ahmed Rafea

 

Chaque année, durant le mois du Ramadan, le monde arabe avait les yeux rivés sur l’une de ses séries fétiches : Bab el Hara.

Bab el Hara, littéralement « La Porte du Quartier », décrivait le mode de vie des Damascènes à l’époque de la domination coloniale française et la lutte du peuple syrien pour son indépendance.

Parmi les vedettes de la série, il y avait le jeune Mohamed Ahmed Rafea, qui campait de rôle d’Ibrahim.

Mohamed Rafea est l’un de ces innombrables de Palestiniens fiers de vivre dans un pays dont le gouvernement a toujours fait de la cause palestinienne sa raison d’être.

Le 15 mai 2011, jour de la commémoration de la Nakba, la Grande catastrophe du peuple palestinien, l’un de ses cousins a été assassiné devant ses yeux par les soldats israéliens sur les collines du Golan.

Mohamed Rafea est l’un de ces innombrables intellectuels patriotes syriens qui comme le poète Adonis ou l’acteur Zouhair Abdelkarim ont très vite compris que les revendications populaires légitimes du peuple syrien ont été instrumentalisées et détournées par les pires ennemis de la Syrie.

 « Tous les dirigeants arabes nous ont trahis. Le seul qui a toujours défendu la Palestine est le gouvernement syrien » avait récemment déclaré Mohamed Rafea devant la caméra d’une journaliste britannique.

Ses opinions avaient fait de lui la bête noire de l’opposition radicale syrienne.

Vendredi dernier, Mohammed Rafea a été froidement assassiné par une brigade terroriste de l’Armée soi-disant syrienne soi-disant libre (ASL) devant son domicile à Damas sous l’accusation d’être un milicien pro-gouvernemental (chabbiha).

Pour l’ASL, l’accusation d’appartenir aux chabbiha est devenu le prétexte idéal pour liquider tous les Syriens qui ne sont pas de son bord.

Le martyre de Mohammed Rafea et de tous les Syriens patriotes, c’est tout bénef pour Israël, les USA, la France, la Turquie, l’Arabie saoudite et le Qatar.

C’est aussi une claque à la figure des dirigeants opportunistes palestiniens, de Khaled Mechaal, zélateur du régime d’Erdogan, d’Ismaël Haniyeh, courtisan de l’émir du Qatar et de Mahmoud Abbas qui vient de renoncer publiquement au droit au retour de millions de Palestiniens chassés de leur terre.
 
Le 4 novembre 2012
Bahar Kimyongur
(auteur de Syriana, la conquête continue, Ed. Investig’Action & Couleur Livres, 2011 et porte-parole du Comité contre l’ingérence en Syrie - CIS)


Haut de la page - Accueil

Investig'Action - Michelcollon.info l'info décodée info decodee info decodee
Investig'Action - Journal de l'Afrique
info decodee

Gaza : Crimes de guerre à Khouza’a

Pierre Barbancey

Corps amoncelés dans une maison, cadavres avec les pieds liés… Les témoignages révèlent les (...)

yAce : « Je ne changerai pas d’un trait mes dessins »

Mouâd Salhi

Il y a quelques temps, Alohanews vous présentait un jeune dessinateur de talent avec une série (...)

Campagne Eau et Sel : un message des prisonniers palestiniens

Badee Dwaik

Cela fait aujourd’hui 65 jours consécutifs que des détenus palestiniens sont en grève de la faim. (...)

La constituante, le combat pour une vraie démocratie

Carla Sanfelici

Le plébiscite populaire pour une Constituante exclusive et souveraine demande une réforme (...)

Quand nous piétinons les droits de la Tribu Awa...

Monique MURGA

La tribu Awa est la dernière tribu de chasseurs cueilleurs nomades de l’Amazonie. Ils ne sont (...)

Begin et Sharon, Prix Nobel de la mort

Gabriel García Márquez

S’il existait un Prix Nobel de la Mort, le lauréat incontesté serait Menahem Begin, et son (...)

Euro-djihadistes : des instruments de l’OTAN

Bahar Kimyongür

En soutenant la « rébellion » en Syrie, l’UE, n’a-t-elle pas encouragé des milliers de jeunes à (...)

Violences policières : des victimes témoignent

Ligue des droits de l’Homme

Voici quelques-uns des témoignages bouleversants recueillis par l’Observatoire des violences (...)

Le Golem est catholique !

Rudi Barnet

Monsieur Evans est un malin ! Présentateur à "Channel 4" d’une émission intitulée "The Dead Famous (...)