|

7 février 2013

Article en PDF : Enregistrer au format PDF

Le Front Populaire refuse l’offre du FMI d’avoir une rencontre en privé. En effet, le FMI a imposé au peuple tunisien durant 23 ans, en s’appuyant sur la dictature de Ben Ali, une politique antisociale et antidémocratique qui a fait beaucoup de ravages (chômage, pauvreté, corruption et dictature..). En revanche, le Front Populaire propose au FMI une rencontre publique lors d’un débat télévisé.

 

Le Front Populaire rappelle que, le peuple tunisien qui a fait la révolution a exprimé sa volonté de rejet de cette politique, et du pouvoir qui avait la charge de la lui imposer. De même que sa volonté d’en finir avec cette politique.


Cependant, faisant fi de cette volonté clairement exprimée à travers la révolution, le FMI non seulement exige la poursuite de la même politique, mais, en plus veut l’accentuer davantage. C’est le sens du nouveau plan d’austérité et de relance de l’endettement extérieur (à un rythme jamais atteint auparavant sous la dictature) qui vient d’être conclu avec le gouvernement de la Troika. Le dernier rapport de l’Expert de l’ONU sur la dette qui condamne les agissements des créanciers comme le FMI en affirmant que : « les créanciers ne devraient pas subordonner l’octroi de prêts ou les mesures d’allègement de la dette à la mise en œuvre, notamment, de politiques de privatisation, de titrisation, de libéralisation du commerce, de dérégulation des investissements ou de libéralisation du secteur financier ». Ce rapport insiste également sur le fait que « les États créanciers et les institutions financières internationales ne doivent pas tirer parti d’une crise économique, financière ou liée à la dette extérieure pour promouvoir des réformes structurelles dans les États débiteurs ».


Le Front Populaire ne reconnait aucune légitimité au FMI pour continuer de décider du sort du peuple tunisien et considère son nouveau plan comme étant la poursuite de son agression contre le peuple tunisien. Le Front Populaire exige du FMI de cesser immédiatement toute ingérence et tout acte hostile contre le peuple tunisien. De même que le Front Populaire exige que le FMI rétrocède au peuple tunisien ce qu’il a indûment perçu comme remboursement de la dette odieuse afin que cela alimente un fonds de développement humain contrôlé par la population.


Le Front Populaire saisit cette occasion pour exiger du gouvernement de la Troïka de cesser toute collaboration avec le FMI qui porte atteinte aux intérêts vitaux du peuple tunisien. Qu’il mette fin aux négociations secrètes avec le FMI, la BM, la Commission Européenne ou bien toute autre autorité ayant pour objet les intérêts nationaux du peuple tunisien.


Enfin, le Front Populaire exige la suspension immédiate du remboursement de la dette, le gel des intérêts et la réalisation d’un audit de la dette tunisienne. Cet audit doit associer la société civile et permettre de comprendre les circonstances entourant la conclusion de ces prêts, leur utilisation, d’identifier les responsabilités et déterminer la part odieuse : celle qui doit être annulée sans conditions.

 

Source : Front Populaire



>> Retrouvez sur notre shop !

La stratégie du chaos  La stratégie du chaos


11-chasseurs-de-matieres-premieres.html


Haut de la page - Accueil

Investig'Action - Michelcollon.info l'info décodée info decodee info decodee
Investig'Action - Journal de l'Afrique
info decodee

1953 : massacre à la Nation

Emmanuel Blanchard

François Hollande a reconnu le 17 octobre dernier le massacre d’Algériens le 17 octobre 1961. Mais (...)

Le Venezuela menacé

Luis Britto García

Le Venezuela est actuellement menacé. L’Empire états-unien vit en effet de la prédation des (...)

La guerre saoudienne contre le Yémen et l’alliance des opportunistes

Hamdan Al Damiri

Depuis une semaine se déroule devant nos yeux une guerre destructrice menée par l’Arabie saoudite (...)

La conquête de l’Afrique par AFRICOM (vidéo)

Mikael Doulson - Aziz Salmon Fall

Interview d’Aziz Salmone Fall, membre fondateur du Groupe de Recherche et d’Initiative pour la (...)

Le danger des Accords de Partenariat Economique entre l’UE et l’Afrique (vidéo)

Guy Marius Sagna - Mikael Doulson

Interview du militant sénégalais Guy Marius Sagna qui expose le piège des Accords de Partenariat (...)

Charlie ou pas Charlie ? La préface du nouveau livre de Michel Collon

Michel Collon

Etre ou ne pas être ? « Je suis Charlie », proclame une foule immense à Paris. « Je ne suis pas (...)

Attentat du Bardo à Tunis : Le terrorisme, meilleur ennemi de l’impérialisme

Guillaume Suing

« Tout ce qui existe dans l’Univers, disait le philosophe grec Démocrite, est le fruit du hasard (...)

Sauvegardez l’unité de la Grande Bretagne et cassez l’unité de la Grande Russie

Samir Amin

En comparant le référendum écossaise et le conflit qui oppose la Russie et l’Ukraine, on ne peut (...)

What should we do regarding the « post Charlie » national unity ?

Saïd Bouamama - Alex Anfruns

In 2010, Saïd Bouamama co-writed the book « Fuck France » with Saidou from the ZEP group. After (...)