|

18 février 2013

Article en PDF : Enregistrer au format PDF

Comme le montre bien l'article qui suit, les pays africains sont largement dépendants de l'étranger du point de vue commercial. Leur route pour la souveraineté économique est donc encore longue. Elle est aussi pleine d'embûches, ainsi que nous le rappellent les interventions occidentales en Côte d'Ivoire, en Libye et au Mali... (IGA)

 

 


Sur les 48 États de l’Afrique subsaharienne, 33 sont dans le rouge. Balance commerciale négative. Ils importent plus que ce qu’ils exportent. C’est ce qui ressort de l’atlas publié par le magazine Africa24 qui, pays par pays, dresse un tableau de l’Afrique 2012. On a là un bon indicateur de l’état de dépendance de bon nombre de pays africains.

 

La République démocratique du Congo, par exemple, "champion" toute catégorie : elle importe neuf fois plus qu’elle n’exporte, et l’ardoise (le déficit commercial) se chiffre à plus de 76 milliards d’euros. Seize autres États, dont le Sénégal, la Gambie, l’Éthiopie, le Kenya, le Burundi, l’Ouganda et le Rwanda sont dans le cas d’une balance commerciale où les importations pèsent plus du double des exportations. Cela laisse peu de marge de manœuvre pour les capacités "d’appropriation" nationales et autres crécelles dont on affuble aujourd’hui l’idéal d’autodétermination, principe fondateur du concert des nations.

 

Prise en bloc, l’Afrique subsaharienne affiche un déficit commercial de quelque dix milliards d’euros (à comparer avec les quelque 33 milliards d’euros versés en 2010 au titre "d’aides" au développement : près d’un tiers pour se payer des marchandises importées des pays "donateurs" ?). L’Afrique du Nord, printemps arabe ou non, ce n’est guère mieux : déficit commercial de près de 9 milliards d’euros avec, comme "champions" ici, l’Egypte (déficit de 20 milliards d’euros) et le Maroc (moins 15 milliards). Place Tahir, il reste du boulot...

 

 

« Guide économique 2013 du continent », Africa24, n°8, novembre 2012/janvier 2013, 197 pages, 6,2 euros.

 

Source : Gresea

 



 



>> Retrouvez sur notre shop !


Haut de la page - Accueil

Investig'Action - Michelcollon.info l'info décodée info decodee info decodee
Investig'Action - Journal de l'Afrique
info decodee

Réfugiés

Elsa Grigaut

« Nous sommes encore vivants, nous avons de l’espoir. Vous qui avez le Droit, aidez nous à avoir (...)

Avoir 20 ans dans les quartiers populaires : mépris de « classe » et humiliation de « race »

Saïd Bouamama

Le mi-mandat de François Hollande a été l’occasion d’une émission télévisée avec le président de la (...)

Burkina Faso : Alternance ou alternatives

Carlos Siélenou et Michel Collon

Editorial du Journal de l’Afrique n°004 : Spécial Burkina Faso, par Michel Collon & Carlos (...)

Burkina-Faso : Leçons de Ouagadougou- Chronique d’une révolution populaire confisquée

Samuel Njufom

Entre le 27 octobre et le 3 novembre 2014 dernier, le Burkina-Faso du dictateur Blaise (...)

"Le TTIP est une ingérence des multinationales dans la vie politique "

Bruno Poncelet & Alex Anfruns

Entretien avec Bruno Poncelet, animateur de la plateforme No-Transat (www.no-transat.be), et (...)

Les manipulations médiatiques sur les poilus lors de la commémoration de l’armistice

Saïd Bouamama

Le centenaire du déclenchement de la première guerre mondiale a donné une dimension particulière (...)

Du colonialisme au sionisme : chronique d’une continuité idéologique du parti socialiste

Saïd Bouamama

« Il appartient au gouvernement israélien de prendre toutes les mesures pour protéger sa (...)

Révolte populaire à Fergusson : Trois manipulations médiatiques

Saïd Bouamama

Inégalités sociales massives, discriminations racistes insoutenables, harcèlement policier (...)

Ce qu’il se passe à Fergusson ne reste pas à Fergusson

Jerome Roos

Pour les Afro-américains, l’état d’urgence a toujours été permanent. Aujourd’hui, avec le (...)

Campagne Eau et Sel : un message des prisonniers palestiniens

Badee Dwaik

Cela fait aujourd’hui 65 jours consécutifs que des détenus palestiniens sont en grève de la faim. (...)