|

26 novembre 2012

Article en PDF : Enregistrer au format PDF

Lorsque que j'ai vu la photo d’Omar*, qui est mort un mois avant de fêter son premier anniversaire, le 15 novembre à Gaza, suite aux brûlures dues à l'incendie provoqué par un shrapnel qui a frappé sa maison, je n’ai pas pu retenir mes larmes… Je suis triste, révoltée et frustrée à cause de mon impuissance face à ce crime qui, avant d'être un crime contre les Palestiniens, est un crime contre l'humanité, et c'est exactement ce que la plupart des gens à travers le monde n'ont pas compris !


Avant d’être palestiniens, arabes et musulmans, les habitants de Gaza, sont, avant tout, des êtres humains. Ce n’est pas le judaïsme qui attaque l'islam ! C’est un gouvernement, une armée qui tue des civils, des innocents afin d’achever le nettoyage ethnique qu’il a commencé il y a 60 ans.


Il faut faire la différence entre le peuple juif et le gouvernement d’Israël, entre le judaïsme et le sionisme. Les sionistes se servent de la religion afin de masquer leurs véritables buts… La majorité des juifs condamne le gouvernement israélien pour un crime non seulement contre les Palestiniens mais pour un crime contre l'humanité. Les juifs n’acceptent pas qu’on tue des innocents au nom de leur religion (cf. cette vidéo).



Et si les Sionistes ont choisi comme « visage », une religion – le judaïsme, plutôt qu'une partie politique quelconque –, c’est dans le seul et unique but de diviser, séparer l'humanité afin de prendre le contrôle de la Palestine et de ses ressources. Quelle est « la chose » qui peut à la fois, toucher le plus de personnes et devenir leur principale cause pour laquelle elles sont prêtes à mourir ? La cause qui peut rassembler le plus d’hommes possible sur terre est la religion. Et la chose pour laquelle tous les religieux sont prêts à perdre leurs vies est… Dieu ! La religion en tant qu’institution a été créée dans le but de contrôler les masses et justifier les guerres.


Toutes les batailles ont été justifiées parce qu’elles étaient faites « au nom de Dieu ». Les religions avaient également un autre but, c’était de se diviser en trois monothéismes (judaïsme, christianisme et islam) qui allaient être en « guerre éternelle » afin qu’une seule dépasse les deux autres en devenant la seule, la vraie et la plus juste des religions. C’est le même scénario partout, en Iraq, en ex-Yougoslavie, en Afrique et même en Europe. On utilise « la guerre saint » comme une arme afin de manipuler les masses, ancrer la haine et l’envie de vengeance. On va les opposer et les mettre les uns contre les autres afin qu’ils dépensent une grande partie de leur énergie à se tuer entre religions et entre peuples. Et si depuis des siècles on leurs fait croire que les religions se « détestent » au point de se faire des guerres en permanence, ce n’est pas par hasard ! C’est tout simplement pour divertir les gens afin de les éloigner du vrai coupable…


Je veux terminer avec une citation d'un grand homme, un homme grâce auquel l'humanité a fait un pas en avant :

« L'obscurité ne peut pas chasser l'obscurité : seule la lumière peut faire cela. La haine ne peut pas chasser la haine : seul l'amour peut faire cela. »

Martin Luther King


 
 
 
*Voir la photo d'Omar, ainsi que d'autres photos, sur le site Chronique de Palestine.


Email reçu de B. P., internaute de 30 ans, bulgare résidant en Suisse.


Source : michelcollon.info





>> Retrouvez sur notre shop !


Haut de la page - Accueil

Investig'Action - Michelcollon.info l'info décodée info decodee info decodee
Investig'Action - Journal de l'Afrique
info decodee

Burkina Faso : Alternance ou alternatives

Carlos Siélenou et Michel Collon

Editorial du Journal de l’Afrique n°004 : Spécial Burkina Faso, par Michel Collon & Carlos (...)

Burkina-Faso : Leçons de Ouagadougou- Chronique d’une révolution populaire confisquée

Samuel Njufom

Entre le 27 octobre et le 3 novembre 2014 dernier, le Burkina-Faso du dictateur Blaise (...)

"Le TTIP est une ingérence des multinationales dans la vie politique "

Bruno Poncelet & Alex Anfruns

Entretien avec Bruno Poncelet, animateur de la plateforme No-Transat (www.no-transat.be), et (...)

Du colonialisme au sionisme : chronique d’une continuité idéologique du parti socialiste

Saïd Bouamama

« Il appartient au gouvernement israélien de prendre toutes les mesures pour protéger sa (...)

Révolte populaire à Fergusson : Trois manipulations médiatiques

Saïd Bouamama

Inégalités sociales massives, discriminations racistes insoutenables, harcèlement policier (...)

Ce qu’il se passe à Fergusson ne reste pas à Fergusson

Jerome Roos

Pour les Afro-américains, l’état d’urgence a toujours été permanent. Aujourd’hui, avec le (...)

Palestine, 10 images de colère et de solidarité (3ème partie)

Yace

MICHEL COLLON : yAce est un jeune dessinateur politique au talent incroyable, comme ont déjà pu (...)

Campagne Eau et Sel : un message des prisonniers palestiniens

Badee Dwaik

Cela fait aujourd’hui 65 jours consécutifs que des détenus palestiniens sont en grève de la faim. (...)

Le Journal de l’Afrique N° 002

Carlos Siélenou et Michel Collon

Édito du JDA N° 002 du 23 juin 2014 Ensemble, libérons l’Afrique des médiamensonges (...)

Quand nous piétinons les droits de la Tribu Awa...

Monique MURGA

La tribu Awa est la dernière tribu de chasseurs cueilleurs nomades de l’Amazonie. Ils ne sont (...)