|

26 novembre 2012

Article en PDF : Enregistrer au format PDF

Lorsque que j'ai vu la photo d’Omar*, qui est mort un mois avant de fêter son premier anniversaire, le 15 novembre à Gaza, suite aux brûlures dues à l'incendie provoqué par un shrapnel qui a frappé sa maison, je n’ai pas pu retenir mes larmes… Je suis triste, révoltée et frustrée à cause de mon impuissance face à ce crime qui, avant d'être un crime contre les Palestiniens, est un crime contre l'humanité, et c'est exactement ce que la plupart des gens à travers le monde n'ont pas compris !


Avant d’être palestiniens, arabes et musulmans, les habitants de Gaza, sont, avant tout, des êtres humains. Ce n’est pas le judaïsme qui attaque l'islam ! C’est un gouvernement, une armée qui tue des civils, des innocents afin d’achever le nettoyage ethnique qu’il a commencé il y a 60 ans.


Il faut faire la différence entre le peuple juif et le gouvernement d’Israël, entre le judaïsme et le sionisme. Les sionistes se servent de la religion afin de masquer leurs véritables buts… La majorité des juifs condamne le gouvernement israélien pour un crime non seulement contre les Palestiniens mais pour un crime contre l'humanité. Les juifs n’acceptent pas qu’on tue des innocents au nom de leur religion (cf. cette vidéo).



Et si les Sionistes ont choisi comme « visage », une religion – le judaïsme, plutôt qu'une partie politique quelconque –, c’est dans le seul et unique but de diviser, séparer l'humanité afin de prendre le contrôle de la Palestine et de ses ressources. Quelle est « la chose » qui peut à la fois, toucher le plus de personnes et devenir leur principale cause pour laquelle elles sont prêtes à mourir ? La cause qui peut rassembler le plus d’hommes possible sur terre est la religion. Et la chose pour laquelle tous les religieux sont prêts à perdre leurs vies est… Dieu ! La religion en tant qu’institution a été créée dans le but de contrôler les masses et justifier les guerres.


Toutes les batailles ont été justifiées parce qu’elles étaient faites « au nom de Dieu ». Les religions avaient également un autre but, c’était de se diviser en trois monothéismes (judaïsme, christianisme et islam) qui allaient être en « guerre éternelle » afin qu’une seule dépasse les deux autres en devenant la seule, la vraie et la plus juste des religions. C’est le même scénario partout, en Iraq, en ex-Yougoslavie, en Afrique et même en Europe. On utilise « la guerre saint » comme une arme afin de manipuler les masses, ancrer la haine et l’envie de vengeance. On va les opposer et les mettre les uns contre les autres afin qu’ils dépensent une grande partie de leur énergie à se tuer entre religions et entre peuples. Et si depuis des siècles on leurs fait croire que les religions se « détestent » au point de se faire des guerres en permanence, ce n’est pas par hasard ! C’est tout simplement pour divertir les gens afin de les éloigner du vrai coupable…


Je veux terminer avec une citation d'un grand homme, un homme grâce auquel l'humanité a fait un pas en avant :

« L'obscurité ne peut pas chasser l'obscurité : seule la lumière peut faire cela. La haine ne peut pas chasser la haine : seul l'amour peut faire cela. »

Martin Luther King


 
 
 
*Voir la photo d'Omar, ainsi que d'autres photos, sur le site Chronique de Palestine.


Email reçu de B. P., internaute de 30 ans, bulgare résidant en Suisse.


Source : michelcollon.info





>> Retrouvez sur notre shop !

Israël, parlons-en!  Israël, parlons-en!


9-israel-parlons-en.html


Haut de la page - Accueil

Investig'Action - Michelcollon.info l'info décodée info decodee info decodee
Investig'Action - Journal de l'Afrique
info decodee

Si Baltimore n’était pas aux Etats-Unis...

Manuel E. Yepe

Le quotidien « The Washington Post » a publié il y a quelques jours une curieuse analyse (...)

Les causes lointaines de la guerre au Mali

Amadou Seydou Traore

Depuis le début du 20ème siècle, les ressources minières du Sahara : charbon (435 millions t), fer (...)

من العراق إلى اليمن، الفخ الطّائفي

Grégoire Lalieu

من لبنان إلى البحرين و مرورا بسوريا أو العراق، لا وجود للحد الأدنى من الإتفاق بين السنة و الشيعة ذلك أن كلا (...)

Latin America in Perspective : Between Successes and New Challenges

Raffaele Morgantini - Tarik Bouafia

After the lost decades of the 1980s and 1990s that saw Latin America falling into extreme (...)

Colômbia : o maior obstáculo para um acordo de paz é o interesse geoestratégico dos EUA

Alberto Pinzon Sanchez - Alex Anfruns

Em 2001, o doutor e antropólogo Alberto Pinzón Sánchez formou parte de uma comissão encarregada de (...)

Gaza, le terrain de jeu de l’armée israélienne

Tarik Bouafia

L’ONG Breaking the silence (rompre le silence) vient de publier des témoignages accablants de (...)

A propos du mois de l’Histoire Noire aux USA

Ilka Oliva Corado

Cinquante ans se sont passés depuis l’assassinat de Malcolm X, ce leader de descendance (...)

Avis de tempête sur le Mouvement des Non Alignés

Jean-Pierre Page

Le Mouvement des Non Alignés (MNA), à l’origine duquel on trouva Tito de Yougoslavie, Nasser (...)

Passage éclair en Palestine occupée

Meïssa et Tofayl

Lundi 27 avril, 14h30. Notre avion atterrit à l’aéroport de Ben Gourion, Tel Aviv, Israël. C’est (...)

Théorie du complot : comment le « Le Style paranoïaque » fut détourné par les néo-conservateurs (1/2)

Observatoire du néoconservatisme

Pourquoi Hofstadter, l’auteur du best seller « le style paranoïaque » ne parle-t-il pas des groupes (...)