|

6 décembre 2012

Article en PDF : Enregistrer au format PDF

C’est le titre d’une fatwa lancée par le cheikh Abdul-Salam Harba, chef militaire et spirituel de l’ASL, surnommé le Arour d’Homs (Adnane Arour est le cheikh qui a appelé à hacher les alaouites réfractaires et à jeter leur chair aux chiens).

 

Après avoir humilié et chassé les chrétiens de Qoussayr, le cheikh Harba a appelé à égorger devant les égouts tous les Syriens non-ASL :

« Ils seront tous égorgés devant les égouts !
Ceux qui boivent de l’alcool égorgez-les devant les égouts !
Ceux qui achète de l’alcool, égorgez-les devant les égouts !
Ceux qui cachent l’alcool dans leur maison, égorgez-les devant les égouts !
Tous à égorger devant les égouts !
Ici, chez nous à Qoussayr, nous avons des espions, des mouchardes et des traitres !
Vous, les espions, devant les égouts, nous allons vous égorger !
Vous, les soldats de Bachar, devant les égouts, nous allons vous égorger !
La révolution veut tous vous égorger devant les égouts, vous qui collaborez avec le régime !
Sachez que personne n’échappe à l’égorgement car nous avons une liste des personnes qui fréquentent les soldats aux barrages et aux postes militaires.
La révolution est contre la prostitution et va égorger les prostituées devant les égouts !
En ce vendredi de l’unification de l’ASL, si vous n'êtes pas avec nous, vous serez égorgés devant les égouts !
Il n’y a pas un troisième voie. Vous êtes avec nous ou contre nous ».
 

D’après un article de Syriatruth paru le 7 octobre, ce prêche a été donné le vendredi 28 septembre dans une mosquée à Qoussayr.
 

Abdel-Salam Harba est un proche de Farouq Tayfour, numéro deux des Frères Musulmans au sein du CNS, de la famille libanaise Hariri et des takfirites libanais de Tripoli.

En juin dernier, Abdel Salam Harba a "fait porté l'étoile" aux chrétiens de Qoussayr avant de les chasser de la ville en tuant l'un d'entre eux pour l'exemple (cf article Farid Aichoune, Le Nouvel Obs, 1er août 2012).

Le même phénomène d'épuration ethnique et religieuse s'est produit dans toutes les zones mixtes islamo-chrétiennes du pays sous contrôle ASL.

A Al-Bab et Alep, les rebelles ont créé une police des mœurs inspirée des moutawa'een saoudiens. Cette police est chargée d'imposer le Bien et de combattre les actes impies comme empêcher les actes de pillage organisés quotidiennement par les rebelles, interdire aux femmes de rouler en voiture, forcer les gens à prier...

Vous ne le saviez pas ? Grâce à l'OTAN, aux monarchies du Golfe et à Al Qaida, la démocratie syrienne avance à grands pas.

Le 6 décembre 2012


Haut de la page - Accueil

Investig'Action - Michelcollon.info l'info décodée info decodee info decodee
Investig'Action - Journal de l'Afrique
info decodee

Michel Collon présente Jihad made in USA, le nouveau livre d’Investig’Action (vidéo)

Michel Collon - Grégoire Lalieu

Que se passe-t-il vraiment en Syrie et en Egypte ? Quel rôle jouent Arabie Saoudite, Qatar, (...)

Réfugiés

Elsa Grigaut

« Nous sommes encore vivants, nous avons de l’espoir. Vous qui avez le Droit, aidez nous à avoir (...)

Avoir 20 ans dans les quartiers populaires : mépris de « classe » et humiliation de « race »

Saïd Bouamama

Le mi-mandat de François Hollande a été l’occasion d’une émission télévisée avec le président de la (...)

Burkina-Faso : Leçons de Ouagadougou- Chronique d’une révolution populaire confisquée

Samuel Njufom

Entre le 27 octobre et le 3 novembre 2014 dernier, le Burkina-Faso du dictateur Blaise (...)

"Le TTIP est une ingérence des multinationales dans la vie politique "

Bruno Poncelet & Alex Anfruns

Entretien avec Bruno Poncelet, animateur de la plateforme No-Transat (www.no-transat.be), et (...)

Les manipulations médiatiques sur les poilus lors de la commémoration de l’armistice

Saïd Bouamama

Le centenaire du déclenchement de la première guerre mondiale a donné une dimension particulière (...)

Du colonialisme au sionisme : chronique d’une continuité idéologique du parti socialiste

Saïd Bouamama

« Il appartient au gouvernement israélien de prendre toutes les mesures pour protéger sa (...)

Révolte populaire à Fergusson : Trois manipulations médiatiques

Saïd Bouamama

Inégalités sociales massives, discriminations racistes insoutenables, harcèlement policier (...)

Ce qu’il se passe à Fergusson ne reste pas à Fergusson

Jerome Roos

Pour les Afro-américains, l’état d’urgence a toujours été permanent. Aujourd’hui, avec le (...)

Campagne Eau et Sel : un message des prisonniers palestiniens

Badee Dwaik

Cela fait aujourd’hui 65 jours consécutifs que des détenus palestiniens sont en grève de la faim. (...)